Des fins dernières

Si j’avais une très bonne chose à dire et apprendre au monde (en toute modestie), ce serait ceci : « il n’est pas impossible que le fruit ne soit déjà dans l’estomac du vers ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *