Un palmipède qui se dit dans les chaînes

Je n’ai jamais compris comment des esprits supposément supérieurs pouvaient accorder la moindre attention à ce torchon composé de ragots propagés et de gorges chaudes faites par des trous du cul de petits fonctionnaires, par définition inoccupés et envieux. Nul besoin de ce garant prétendu de la vertu pour débusquer le plus petit des scandales : la « nature » humaine, c’est-à-dire la puante jalousie, y pourvoit toujours. Pour moi, un bourgeois qui lit ce torchon, ou encore L’Équipe, est purement et simplement un imbécile qui s’ignore !

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Billets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *