Santé mentale et exercice physique

Quand on pratique pendant trente ans la course à pied, on enregistre jour après jour les progrès de son propre déclin au moyen du plus cruel des instruments de mesure. Il existe des drogues plus secourables que son propre corps, quoi qu’en pensent les Narcisses onanistes sans nombre de l’époque. Pour ce qui concerne les vertus ébriantes du sport, vous repasserez !

.

 

 

Ce contenu a été publié dans Billets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *