Cette grande époque

Notre temps est sans doute le premier, dans toute l’histoire, où n’importe qui peut se prendre pour quelqu’un. (L’art contemporain n’a pas manqué d’utiliser, cyniquement, cette merveilleuse nouvelle.) Mais pourquoi cela ? Sans doute, pour vendre. On fait croire aux gens qu’ils sont quelqu’un pour leur vendre quelque chose : un insigne distinctif (le même pour tous !), une marque. Et on les traite, littéralement, comme des moins que rien, des propres à rien, sinon à acheter.

Une réflexion sur “Cette grande époque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *